Quelles sont les tâches du métier de façadier ?

0
facadier

Le métier de Façadier

Sur les chantiers de rénovation, de restauration ou de construction, le façadier fait partie des travailleurs qui interviennent lors de la phase de finition extérieure.

De part son métier, il est responsable du nettoyage et de la préparation du mur extérieur, de la préparation et du revêtement du mur extérieur soit de façon manuelle ou mécanique.

Que fait-il ?

Le façadier installe des revêtements et des composants externes isolants, celui-ci utilise la technologie et les matériaux appropriés pour assurer la parfaite étanchéité du bâtiment.

Il est également en charge de fixer les cadres de portes et fenêtres et les éléments décoratifs tels que les carreaux, les mosaïques et les grands panneaux.

De plus, il exerce souvent son métier en hauteur ou sur des échafaudages.

Le façadier a connu une évolution de son métier et une apparition de nouveaux matériaux et technologies.

Enfin, il peut se faire appeler façadier-enduiseur ou encore façadier-itéiste (spécialisée dans l’isolation thermique par l’extérieur).

Quels sont les études à faire pour devenir façadier ?

Le métier de façadier est accessible avec un CAP de maçon, de plâtrier-plaquiste, d’étancheur de bâtiment et des travaux publiques ou de peintres applicateur de revêtements. Le CAP est préparé en 2 ans après la troisième fois.

Des entreprises du bâtiment fournissent également aux façadiers des certificats de qualification professionnelle (CQP) dans le cadre d’un contrat de spécialisation fait à partir de la troisième.

Il est possible d’accéder aux fonctions de chef de chantier, grâce à un bac pro aménagement et finitions du bâtiment suivi d’un BTS enveloppe du bâtiment façades étanchéité.

Quelles sont les qualités nécessaires ?

  • Savoir-faire technique

Il existe de nombreux revêtements sur le marché, mais tous les revêtements ne sont pas applicables de la même manière.

  • Soigneux et professionnels

En extérieur, le moindre défaut de revêtement est immédiatement visible et peut nuire à l’étanchéité du bâtiment.

De ce fait, les façadiers doivent être soigneux et être en mesure de recommander le bon enduit aux clients en fonction des exigences de leurs bâtiments et de leurs villes.

  • Bonne condition physique et aucun vertige

Lorsqu’ils travaillent à l’extérieur, les façadiers rencontrent parfois des conditions météorologiques difficiles. Aucun vertige et une bonne condition physique sont des atouts importants.

  • Intéressé et passionné

Il existe de nombreux types de peintures d’intérieur et suivent la tendance de la décoration. C’est pourquoi,  Il est important d’être curieux et informé sur les nouveaux produits qui sorte afin de mieux conseiller les clients.

Quel est le salaire d’un façadier ?

Le salaire d’un façadier est d’environ 30 000 à 40 000€ bruts par an.

Un débutant commence avec un salaire mensuel moyen de 1400€

Quels sont les évolutions possibles ?

Le façadier peut décider de continuer de se former pour acquérir un statut de technicien spécialisé afin d’obtenir le poste de chef d’équipe et par la suite devenir chef de chantier.

Il est aussi possible d’intégrer un bureau d’études ou de continuer à se spécialiser dans une technique particulière (par exemple : tailleur de pierre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici